DIY: boîtes de rangement

On se retrouve aujourd’hui, une fois n’est pas coutume pour un petit DIY. Cela fait un moment que les photographies ont été faites (cet été à vrai dire). Mais, je n’ai jamais trouvé le temps de rédiger l’article… Mais aujourd’hui, c’est corrigé ! Passons tout de suite à la réalisation du dit DIY : des boites de rangement !

Matériels

Pour commencer, nous allons avoir besoin d’une bombe de peinture, de la couleur que l’on veut (personnellement, j’ai choisi un blanc mat). Le seul bémol de cette peinture, ou plutôt de la marque, que j’ai découvert par la suite, c’est qu’elle n’est pas très épaisse, et que la dite bombe est passée entièrement dans les 3 pots… Donc, je ne te recommande pas cette marque du tout !
A gauche : colle, à droite : bombe de peinture blanche
Ensuite, on a besoin (roulement de tambour.s..) de pots (avoues, tu ne l’as pas vu venir celle-là!). Ici, j’ai utilisé un pot à tabac (Warning : fumer est dangereux pour la santé) et des pots de café soluble. Bien évidemment, n’importe quel pot peut faire l’affaire. La seule chose, c’est de prévoir la peinture adaptée, si l’on prend du verre ou du métal (boîte de conserve, notamment). Ces pots doivent bien entendu être nettoyés, pour faciliter l’accroche de la peinture.
Pots divers : café soluble, tabac, boite de conserve,…

 

Un grand sac poubelle. Ceci n’est pas hyper important, mais si tu travailles à la bombe, tu vas vite découvrir que les petites particules vont voler un peu partout. Et sur un balcon, c’est plus sympa pour les voisins du dessous…
Oh, et avant que je n’oublie, travaille de préférence à l’extérieur, ou dans une pièce assez aérée. Les odeurs de peintures ne sont pas tip top.

Réalisation

Pour les pots en carton, avec un bouchon en plastique, j’ai préalablement collé le bouchon au fond du pot. Ceci pour avoir une base plus solide et résistante.
 

 

La réalisation est somme toute assez facile. Il faut déposer une fine première couche sur le pot, en faisant des mouvements du haut vers le bas. Il ne faut cependant pas bomber, comme si on taguait. Le résultat n’est pas beau (expérience personnelle, ça dégouline). L’autre avantage de la couche fine, c’est que cela permet un séchage rapide, et donc de rappliquer plusieurs couches dessus.

Après une couche
Le nombre de couches est dépendant de l’opacité de la peinture. Personnellement, j’ai bien du appliquer 7 à 8 couches. Et là encore, je me suis retrouvée avec des traces sur certaines boîtes…. Donc, je suis bonne pour refaire une autre couche, avec une nouvelle bombe !
Une fois que cela est fait, et que la boite est sèche, on la retourne et on fait la même chose avec le fond de la boîte. Ceci permet que le fond de la boîte soit homogène… Et cela ce fait assez facilement.
Une fois que l’ensemble est sec, il ne reste plus qu’à décorer selon nos envies les boîtes et d’y mettre ses pinceaux à maquillage, ses couverts,… Bref, en fonction de la taille de la boîte, les rangements sont divers. Personnellement, j’ai décidé de laisser mes boîtes blanches, mais c’est selon les goûts de chacun bien entendu.
Range couvert
Ustensiles de cuisine
Pour les makeup artist ou fan de maquillage

 

J’espère que l’idée vous plaît. Si jamais vous réalisez des boîtes, n’hésitez pas à me montrer vos réalisations, j’irai voir avec plaisir !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s